UEMOA

Ruée des investisseurs sur le Togo : Japon, Chine, Inde, France, Grande Bretagne, Canada…

Ruée des investisseurs sur le Togo : Japon, Chine, Inde, France, Grande Bretagne, Canada…

(Niamey et les 2 jours) - Inauguration d’usines, lancements de projets, la semaine dernière a été dense pour le Président togolais. Trois jours de marathon présidentiel qui conduira Faure Gnassingbé à inaugurer, du nord au sud, plusieurs usines, une plateforme solaire multiservice fournissant énergie et connectivité internet, un nouveau centre administratif et un nouveau Port de pêche moderne.

Mardi, c’est à Timbou, à Cinkassé, dans l’extrême nord, dernière agglomération avant le Burkina Faso, que le ton a été donné, avec l’extension du mécanisme de transfert monétaire aux populations vulnérables. Ce projet, co-porté par la Banque mondiale consiste à octroyer à 61 000 ménages issus de 585 villages des 209 cantons les plus pauvres du Togo, une subvention trimestrielle de 15 000 FCFA sur une durée de deux ans. La somme est destinée aux besoins d’alimentation, de santé, de scolarité des enfants, et la constitution d’une épargne en vue du démarrage d’activités génératrices de revenus, souligne-t-on.

Après l’étape de Cinkassé, s’en sont suivi des inaugurations et lancements d’infrastructures à caractères social, administratif et productif.

De la fabrique de fer à béton Steel Cube Togo à Kara, à l’usine « Jus Délice » destinée à transformer 8 tonnes d’ananas par jour en jus bio, en passant par l’usine de fabrication de plastiques Africa Plastic Technology implantée à Tsévié, le secteur privé, que le Président appellera plus tard vendredi dans une adresse à la nation, à jouer son rôle, a posé les premiers pas vers la concrétisation du PND (Plan National de Développement 2018-2022).

Programme d’action quinquennal lancé le 04 mars dernier, les investissements du PND reposent à 65% sur le secteur privé. Si le Port de pêche est financé par le Japon, le nouveau centre administratif qui abritera trois ministères dont celui de l’agriculture, est offert par la Chine.

L’usine à béton elle, pousse de terre sur capitaux indiens. Des investissements du fonds Moringa et de la France sont annoncés dans Jus Délice alors que la « communauté connectée de demain », qui permettra aux habitants de Sikpé-Afidegnon, 110 km de Lomé, et à terme à 315 autres localités, d’avoir non seulement accès à l’électricité, mais aussi à la connectivité Internet et aux services assimilés, est porté par le Britannique Bboxx et le Français EDF. Ils sont en partenariat avec les opérateurs mobile Moov et Togoccom. Le concept inspiré du « Tomorrow rural Home » de Bugesera au Rwanda, consiste à la fourniture et à l’installation d’une mini-centrale solaire de 30 KVA à la holding d’Etat, pour l’électrification d’une de ses tours installées dans le village, l’ensemble du système servant de mini-centrale solaire.

Enfin jeudi dernier, Faure Gnassingbé a bouclé son périple par la pose de la première pose d’une usine de production d’habillements militaires. L’infrastructure, implantée à Adétikopé (15 km au Nord de Lomé), sera construite par le Canadien Logistik Unicorps.

Fiacre E. Kakpo

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.