UEMOA

Côte d’Ivoire : le gouvernement investit 15 milliards pour la relance du projet soja dans le nord-ouest

Côte d’Ivoire : le gouvernement investit 15 milliards pour la relance du projet soja dans le nord-ouest

 (Niamey et les 2 jours) - Le ministre ivoirien de l’agriculture du Développement Rural, Kobenan Kouassi Adjoumani, a procédé le vendredi 25 octobre 2019, à Touba, au lancement de la phase pilote du redémarrage du projet soja dans les régions du nord-ouest du pays.

D’un coût de 15 milliards FCFA (25,3 millions $), cette phase pilote sera exécutée sur les bases de l’ancien projet soja, sur une superficie totale de 1600 ha, dont 800 ha dans la Région du Bafing et 800 ha dans la Région de Kabadogou.

Il est prévu également, pour appuyer cette phase pilote, la réhabilitation de toutes les fermes semencières et des pistes menant aux parcelles, la réhabilitation et l’équipement du laboratoire d’analyse, des magasins d’intrants agricoles, de pièces de rechange, du pont bascule, de la station de carburant ainsi que des salles de formation des paysans.

Se félicitant de cette relance, le ministre ivoirien de l’agriculture et du développement rural a fait savoir que « ce projet reformulé place les populations locales au centre de toutes les activités de production et de transformation du soja. Il intègre tous les maillons de la chaîne des valeurs agricoles à commencer par la production des semences jusqu’à la transformation du soja en passant par sa production de masse».

L’objectif poursuivi à travers ce projet consiste, selon Kobenan Kouassi Adjoumani, à« développer une économie rurale compétitive, rentable, créatrice d’emplois pour les jeunes et surtout pour les femmes, avec la création d’une usine de transformation du soja dans le Bafing. Ce qui permettra de créer une économie agricole intégrée, génératrice de revenus équitablement partagés entre les différents acteurs de la chaîne des valeurs, de réduire l’exode rural et d’améliorer la qualité de vie des populations en valorisant leurs potentiels de savoir-faire ».

Rappelons que le projet de développement de la culture soja dans le nord-ouest de la Côte d’Ivoire initialement estimé à  41,052 milliards FCFA (69,3 millions $) a démarré ses activités en juin 1989. Il a été toutefois en raison de la crise militaro-politique à partir de 2002.

Par la suite en octobre 2015, une tentative de relance du projet a été effectuée par le gouvernement ivoirien. Cependant, les contraintes financières n’ont pas permis un redémarrage de ce projet jusqu’alors.

Selon les données du Centre nationale de recherche Agronomique (CNRA), la production nationale de soja est estimée à 9000 tonnes. L’objectif recherché, à travers ce projet, est de la porter à 40 000 tonnes.

André Chadrak

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.