UEMOA

Burkina Faso : la production cotonnière renoue avec la croissance en se chiffrant à 464 000 tonnes en 2019/2020

Burkina Faso : la production cotonnière renoue avec la croissance en se chiffrant à 464 000 tonnes en 2019/2020

(Niamey et les 2 jours) - Au Burkina Faso, la filière coton est de nouveau sur la pente ascendante après deux années de contreperformances consécutives.  

D’après un communiqué du Conseil des ministres, la récolte d’or blanc a atteint 464 000 tonnes en 2019/2020, soit 6,4 % de plus que la production de 2018/2019 (436 000 tonnes).

Ce léger rebond s’explique selon l’exécutif par les mesures de relance prises en faveur de la filière durant la campagne écoulée. Il s’agit notamment de la réduction du prix de cession des intrants, de la hausse du prix garanti aux producteurs (265 Fcfa/kg contre 250 Fcfa/kg en 2018/2019) et de l’apurement des impayés des saisons 2017/2018 et 2018/2019.  

S’agissant des perspectives pour l’année cotonnière 2020/2021, le gouvernement demeure optimiste en tablant sur une hausse de la production à 550 000 tonnes.

Pour réaliser cet objectif, celui-ci envisage de poursuivre son programme de subventions pour les prix d’achat des engrais et des insecticides et revaloriser le prix bord champ de la graine de coton à 275 Fcfa/kg.

Pour rappel, la culture de coton s’effectue sur près de 740 000 hectares au Burkina Faso et fait vivre directement 4 millions de personnes. 

Please publish modules in offcanvas position.