UEMOA

Le Mali va consacrer plus de 500 millions $ à la défense et à la sécurité dans son budget 2017

Le Mali va consacrer plus de 500 millions $ à la défense et à la sécurité dans son budget 2017

(Niamey et les 2 jours) - Le gouvernement malien va investir 316 milliards de Fcfa (environ 504 millions $) dans les secteurs de la défense et de la sécurité l’année prochaine. A raison de 265 milliards de Fcfa (environ 422 millions $) pour le seul secteur de la défense, et 51 milliards de Fcfa (environ 82 millions $) pour le secteur de la sécurité. Ce qui représente 13,9% du budget global du pays pour l’année 2017 qui s’élève à 2270,647 milliards de Fcfa (environ 3,88 milliards $).

Les dépenses, surtout en matière de défense, entrent dans le cadre de la mise en œuvre de la loi d’orientation et de programmation militaire (LOPM). Couvrant la période 2015-2019, cette loi prévoit un investissement global de 1230 milliards de Fcfa (1,9 milliards $) pour l’achat de matériel et le recrutement de 10 000 soldats. L’armée malienne ne comptant actuellement que 13 000 soldats.

Selon les autorités maliennes, la mise en œuvre de cette loi permettra de relever les défis auxquels l’outil de défense du pays est aujourd’hui confronté. Il s’agit notamment de sa mise en condition pour faire face aux crises majeures et aux nouvelles formes d’insécurité. Mais aussi d’améliorer les conditions de rémunération, de travail, de vie des forces de défense avec les exigences du métier des armes et de leurs responsabilités.

Aussi, en termes d’équipements militaires, 31 millions d’euros ont déjà été dépensés par le gouvernement malien pour l’acquisition de véhicules blindés et semi-blindés Renault Trucks Défense et six (06) hélicoptères Super Puma. Six (06) avions légers d’attaque A-29 Super Tucano ont, en outre, été commandés au constructeur brésilien Embraer pour remplacer les MiG-21 russes, à présent hors d’usage, qui équipaient l’armée de l’air malienne.

B.K

Please publish modules in offcanvas position.