UEMOA

Ghana : la Banque centrale abaisse son principal taux directeur

Ghana : la Banque centrale abaisse son principal taux directeur

(Niamey et les 2 jours) - La Banque centrale du Ghana vient d’abaisser son principal taux directeur de 100 points de base (1%), à 20%, citant la baisse des prix à la consommation et la reprise de la  croissance économique.

L’information a été donnée par son gouverneur, Ernest Addison (photo). « Les indicateurs de l'activité économique et de la confiance des entreprises et des consommateurs restent positifs. L’inflation devrait rester modérée, en réponse aux mesures prises pour atteindre l'objectif d'inflation à moyen terme.», explique le dirigeant.

Cette année, la croissance du PIB devrait s’envoler pour atteindre 7,9%, contre une prévision initiale de 6,3%, en net redressement par rapport à l’an dernier où les performances du Ghana sont restées étriquées en raison de la crise financière qu’a traversée le pays.

Le rebond de cette année sera essentiellement porté par le secteur pétrolier. Mais à Accra, la part que prend le brut dans la dynamique du PIB face à la baisse de la croissance non pétrolière, demeure une préoccupation qui pourrait nécessiter des reformes supplémentaires pour inverser la tendance.

Bien que le pays de l’Afrique de l’Ouest ait bénéficié d'un programme de prêts du Fonds monétaire international pour réduire son déficit, sa dette publique et stabiliser sa monnaie qui  a été secouée en 2016, quelques reformes restent nécessaires pour atteindre l’objectif de 8% d’inflation en 2018.

Fiacre E. Kakpo

Please publish modules in offcanvas position.