UEMOA

La Côte d’Ivoire disposera d’une agence chargée de la gestion du foncier rural avant la fin de l’année (Ouattara)

La Côte d’Ivoire disposera d’une agence chargée de la gestion du foncier rural avant la fin de l’année (Ouattara)

(Niamey et les 2 jours) - Alors que la campagne référendaire pour l’adoption d’une nouvelle constitution en Côte d’Ivoire s’achève, Bouaké devient le symbole de la détermination du gouvernement ivoirien à résorber la mal foncier.

Le président de la République, Alassane Ouattara, a en effet annoncé lors d’un meeting hier au Stade de la Paix de la ville du centre-nord ivoirien, qu’une agence du foncier rural verra le jour avant la fin de l’année.

Destinée à mettre définitivement fin aux innombrables litiges affectant les terres rurales, cette agence est présentée comme l’une des mesures phares de la nouvelle politique foncière du gouvernement. « Je veux revenir sur le problème de la terre en milieu rural. Je veux que vous sachiez, et je vous le dis encore, que cette fois-ci nous avons constitutionnalisé, c’est-à-dire nous avons mis dans la constitution que la terre rurale appartient à l’Ivoirien, rien qu’à l’Ivoirien ou à l’Etat ivoirien ou à ces démembrements. Nous allons mettre en place avant la fin de l’année une agence pour le foncier rural qui va aider à régler les problèmes des terres, de la délimitation des terres et qui va faire en sorte que les terres qui vous appartiennent puissent servir de garanties si vous voulez avoir un crédit bancaire, ou tout simplement pour les céder à vos enfants et à vos petits-enfants en héritage. Ainsi, nul ne pourra venir vous retirez vos terres, et je sais que c’est ce qui est important pour nos parents paysans », a déclaré le président.

Le référendum se tiendra le 30 octobre prochain.

Souha Touré

Please publish modules in offcanvas position.