UEMOA

Le Burkina Faso annonce la rupture de ses relations diplomatiques avec Taïwan

Le Burkina Faso annonce la rupture de ses relations diplomatiques avec Taïwan

(Niamey et les 2 jours) - A travers une déclaration lue par son ministre des affaires étrangères, Alpha Barry (photo), le Burkina Faso a annoncé ce jour, la rupture de ses relations diplomatiques avec Taïwan.

Le pays des hommes intègres qui restait, avec le Swaziland, l’un des derniers alliés de Taïwan sur le continent africain, a fini par céder sous la pression induite par les relations économiques et commerciales toujours plus croissantes avec la Chine.

En effet, face à l’offensive économico-diplomatique de la Chine sur le continent, les pays africains ont préféré se rallier à la cause chinoise. L’Empire du Milieu considère que Taïwan constitue un territoire chinois et milite pour son retour dans le giron de la République populaire comme ce fut d’ailleurs le cas pour Hong-Kong en 1997.

Ainsi, alors que 13 pays africains continuaient à entretenir des relations diplomatiques avec Taiwan jusqu’en 1995, la Chine a pu inverser la tendance en une décennie, en sorte qu’il ne lui restait plus que deux soutiens sur le continent. Avec le retrait du Burkina Faso, le Swaziland reste le dernier allié de Taïwan en Afrique.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.