UEMOA

Côte d’Ivoire : le gouvernement veut construire 108 entrepôts dans les zones de production d’anacarde

Côte d’Ivoire : le gouvernement veut construire 108 entrepôts dans les zones de production d’anacarde

(Niamey et les 2 jours) - En Côte d’Ivoire, l’exécutif veut construire, sur trois ans, près de 108 entrepôts de stockage de noix de cajou dans les zones de production du pays. 

Le contrat relatif à ce projet a été paraphé entre Justin Koffi, directeur général de l’Autorité de régulation du système de récépissés d’entreposage (ARRE) et Zhong Yanmin, PDG du groupe chinois TBEA, à la mi-août.

D'un coût global de 157 milliards FCFA, ces installations possèderont globalement une capacité de stockage de 500 000 tonnes de noix de cajou, soit près de 65% de la récolte annuelle du pays.

Les différents entrepôts devraient permettre aux producteurs de stocker leurs récoltes au lieu de les vendre pour satisfaire leurs besoins immédiats de fonds, même quand les prix du marché sont bas.

En emmagasinant leur production, ceux-ci obtiennent des récépissés d’entrepôt (RE) qui peuvent servir de garantie, en échange d’un prêt bancaire pour financer leur activité.

Au-delà de cette utilité pour les producteurs de noix de cajou, le système de récépissé d’entrepôt permet aux entreprises de transformation ou d’exportation de développer le circuit d’approvisionnement de la noix.

Pour rappel, le système de récépissé d’entreposage existe depuis 2015 en Côte d’Ivoire.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.