UEMOA

Bénin : des femmes rurales ont un revenu de plusieurs millions FCFA grâce à la vente de riz traité

Bénin : des femmes rurales ont un revenu de plusieurs millions FCFA grâce à la vente de riz traité

(Niamey et les 2 jours) - Une coopérative de femmes agricultrices a mis sur pied une usine de production et de traitement de riz dans la commune d’Agouagon au Bénin. Four artisanal, bassines, séchoirs, les productrices utilisent en partie un matériel artisanal pour obtenir du riz étuvé. Commercialisé sous la marque « Saveur des Collines », il est le fruit du travail de l’Union des femmes étuveuses de riz des Collines (UFER-C), qui regroupe 67 coopératives.

L’étuvage consiste en un traitement à la vapeur du riz avant qu’il soit décortiqué. La particularité du riz étuvé est qu’il a une meilleure valeur nutritionnelle que le riz poli non étuvé. En effet, la pression de la vapeur lui permet de conserver les minéraux et les vitamines contenus dans l’enveloppe.

RIZ

Grâce à une formation sur les techniques d’étuvage, les agricultrices ont réussi à cultiver une parcelle commune de 2 hectares pour un rendement estimé à 1,4 tonne par heure. En trois ans, le chiffre d’affaires de la coopérative est passé de 33 millions FCFA à près de 80 millions. Les étuveuses de la commune d’Agouagon ambitionnent d’augmenter la production au fil des années.

Pour rappel, l’UFER-C a été formée par la Banque Mondiale à travers le Projet d’appui à la diversification agricole (PADA) et le Projet de productivité agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO).

Aïsha Moyouzame


Please publish modules in offcanvas position.