UEMOA

Burkina Faso : l’entrée en production de la mine d’or Bomboré retardée à cause du coronavirus

Burkina Faso : l’entrée en production de la mine d’or Bomboré retardée à cause du coronavirus

(Niamey et les 2 jours) - Au Burkina Faso, la compagnie Orezone Gold a annoncé ce jeudi l’arrêt momentané des travaux de construction de nouveaux logements pour les populations affectées par ses opérations minières. Cette interruption des activités liée à la pandémie mondiale de Covid-19, oblige la compagnie à reporter la première coulée d’or à la mine Bomboré, initialement prévue pour 2021.

« Bien que nous soyons déçus d’interrompre temporairement le plan de réinstallation, la santé et la sécurité de nos employés et des communautés locales sont primordiales », a déclaré le PDG Patrick Downey, précisant que sa compagnie suivra l’évolution de la situation afin de pouvoir reprendre les activités dès que de meilleures conditions seront réunies.

Selon l’étude de faisabilité, le projet aurifère Bomboré pourrait produire plus d’un million d’onces sur une durée de vie de 13 ans, avec un investissement de 143 millions $.

Lire aussi :

11/07/2018 - Burkina Faso : le projet Bomboré pourrait produire plus de 1 million d’onces d’or sur une durée de vie de 13 ans (étude)

Airtel App Niamey les 2 jours 800x200px

 

 


Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.