UEMOA

Togo : une table ronde les 27 et 28 juin pour mobiliser les financements publics et privés de sa stratégie d’électrification

Togo : une table ronde les 27 et 28 juin pour mobiliser les financements publics et privés de sa stratégie d’électrification

(Niamey et les 2 jours) - Pour atteindre l’ODD 7 portant accès de tous les Togolais à des services énergétiques fiables et à des coûts abordables, le pays s’est doté d’une stratégie nationale d’électrification avec le soutien de la Société Financière Internationale (IFC) du groupe de la Banque mondiale.

Un plan ambitieux avec une approche globale devrait servir de feuille de route pour des investissements dans le secteur de l’énergie. Et pour conduire cette initiative qui nécessitera 1000 milliards d’investissements, comme l’indique Marc Ably-Bidamon, ministre de l’énergie et des mines, le gouvernement compte s’appuyer sur divers instruments de financements provenant de divers investisseurs. Déjà on annonce que 50% de ce financement proviendra du secteur privé.

Pour y parvenir, les 27 et 28 juin 2018, sous l’égide du Ministère des Mines et de l’Énergie avec le soutien de la Banque mondiale, la GIZ (Coopération allemande) et la Société Africaine de Biocarburants et des Énergies Renouvelables (SABER), se tiendra une table ronde des bailleurs de fonds et des investisseurs pour le financement des projets de cette stratégie.

La table ronde réunira pendant deux jours à Lomé la communauté des bailleurs de fonds et les investisseurs privés nationaux mais aussi internationaux. Autour de cette table, on annonce la présence d’EDF Energies Nouvelles, Engie, Siemens, Green Light Planet, Mekta, Bboxx, Fenix International, Sunna Design. A ce gratin mondial de mastodontes de l’énergie, s’ajoutent plusieurs dizaines d’acteurs locaux et sous régionaux.

La présence de Ségolène Royal, ancienne ministre française de l’écologie, envoyée de l’ASI (Alliance solaire internationale) et d’Amadou Hott, Vice-Président Énergie de la Banque Africaine de Développement, sont également signalées.  

Selon le gouvernement, ce fort intérêt « démontre l’attractivité du secteur togolais de l’électrification et l’engouement pour cette nouvelle stratégie, qui vise notamment à faire développer plus de 300 mini-centrales solaires en mode PPP ».

Une cérémonie de lancement officiel aura lieu le 27 juin à l’hôtel 2 février, sous le haut patronage du Président Faure Gnassingbé.

Fiacre E. Kakpo

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.