UEMOA

Mali : le chef de l'opposition Soumaïla Cissé enlevé, à quelques jours des législatives (Gouvernement)

Mali : le chef de l'opposition Soumaïla Cissé enlevé, à quelques jours des législatives (Gouvernement)

(Niamey et les 2 jours) - Le chef de file de l’opposition malienne, Soumaïla Cissé (photo), a été enlevé pendant une campagne électorale dans le pays. L’annonce a été faite ce jeudi 26 mars 2020 par le gouvernement dans un communiqué.

L’annonce également confirmée à certains médias par les proches de M. Cissé, intervient à trois jours des élections législatives prévues pour se tenir le 29 mars. D’après les informations officielles, l’homme de 70 ans était en campagne avec 11 membres de sa délégation à Niafunké, entre les localités de Saraféré et Koumaïra.

« Le gouvernement à travers l’administration régionale, les FAMa et ses partenaires rassure que toutes les dispositions pratiques sont prises » pour retrouver l’ancien candidat à la présidentielle du Mali, indique le communiqué. L’enlèvement d’une personnalité politique de cette envergure est sans précédent dans le pays depuis le début de la crise sécuritaire.

Pour rappel, le 17 mars 2020, Mohamed Ag Ahmed candidat aux élections législatives du parti au pouvoir, avait lui aussi été enlevé par des hommes armés non identifiés dans le cercle de Niafunké, avant d’être libéré 24 heures plus tard.

Moutiou Adjibi Nourou


Please publish modules in offcanvas position.