UEMOA

La Côte d’Ivoire renforce la capacité de ses acteurs nationaux à structurer les émissions d’obligations vertes

La Côte d’Ivoire renforce la capacité de ses acteurs nationaux à structurer les émissions d’obligations vertes

(Niamey et les 2 jours) - La Côte d’Ivoire renforce ses capacités en vue de l’émission des green bonds. Le pays a en effet organisé des sessions de formation sur les obligations vertes au profit de ses acteurs nationaux du système financier. L’objectif de ces renforcements de capacités est de les rendre capables de structurer l’émission de ces actifs financiers afin de soutenir la mise en œuvre de la stratégie nationale de lutte contre le réchauffement climatique.

« Les green bonds sont un emprunt émis sur le marché financier, afin de mobiliser des ressources pour le financement de projets contribuant à la transition écologique. Ils constituent ainsi une alternative de financement dont disposent les banques, les entreprises et de plus en plus, les gouvernements soucieux de soutenir des investissements respectueux du climat et de l’environnement », a affirmé Bamba Vassogo, directeur de cabinet du ministère de l’Economie et des Finances.

La réalisation de ces renforcements de capacités entre dans le cadre du programme d’appui du PNUD à la mise en œuvre des contributions nationales déterminées (NDC) adopté par le pays afin de participer à l’action climatique globale. Cet appui a pour objectif, la création d’un environnement favorable à l’investissement privé dans l’action climatique en Côte d’Ivoire.

Gwladys Johnson Akinocho


Please publish modules in offcanvas position.