UEMOA

Selon les autorités de Lagos, la crise dans les régions anglophones du Cameroun booste les importations illégales des armes au Nigeria

Selon les autorités de Lagos, la crise dans les régions anglophones du Cameroun booste les importations illégales des armes au Nigeria

(Niamey et les 2 jours) - S’adressant aux transporteurs maritimes, le 23 novembre dernier, au siège du Conseil des transporteurs maritimes du Nigeria, à Lagos, Handed Ali, Contrôleur général des douanes nigérianes, a ouvertement accusé les tensions dans les régions anglophones du Cameroun, frontalières du Nigeria, de dresser le lit aux importations illégales des armes sur le territoire nigérian. 

A en croire cette autorité citée par le journal This Day, les compagnies de transport maritime exerçant dans le pays le plus peuplé d’Afrique, notamment celles desservant les lignes extérieures, profitent de cette situation de crise au Cameroun pour «aider et encourager les importations illégales des armes». 

Poursuivant son réquisitoire contre les transporteurs maritimes, Handed Ali a souligné que cette situation est aussi bien préjudiciable pour la sécurité des populations nigérianes, que pour le bien-être des populations des pays voisins.

BRM 

Lire aussi:

30-09-2017 - Cameroun : des actes terroristes et des menaces séparatistes sur fond de malaise réel ou d’intérêts pétroliers ?

15-11-2017 - Cameroun : la crise anglophone fait chuter le chiffre d’affaires des hôteliers de 90%, dans la région du Sud-Ouest

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.