UEMOA

Liberia : investi ce lundi, George Weah promet de lutter contre la corruption et lance un appel aux investisseurs

Liberia : investi ce lundi, George Weah promet de lutter contre la corruption et lance un appel aux investisseurs

(Niamey et les 2 jours) - Le nouveau Président du Liberia, George Weah, a officiellement pris ses fonctions à la suite d’une cérémonie de prestation de serment tenue ce lundi 22 janvier devant plus de 35 000 personnes et une dizaine de chefs d'État, réunis au stade Samuel Kanyon Doe à Monrovia.

Tout en rendant un hommage appuyé à la Présidente sortante Ellen Johnson Sirleaf, à son vice-Président Joseph Boakai, mais également à tous ses soutiens politiques ainsi qu’à ses militants, l’ancienne gloire du football a déclaré que « transformer la vie de tous les Libériens est la mission principale et l’objectif » de sa présidence.

« Au cours des prochains jours, nous formerons un gouvernement qui s’engagera à œuvrer pour les idées qui ont inspiré notre campagne. Ceux qui seront choisis pour servir devront se consacrer aux actions visant à transformer le quotidien des populations » a-t-il poursuivi. 

Abordant la question de la corruption qui gangrène le pays, le nouveau Président élu du Liberia a d’ores et déjà voulu se montrer intraitable. « Une personne cherchant à tromper le peuple libérien en s’adonnant à la corruption n'aura pas sa place dans mon administration » a-t-il martelé.

Profitant de l’occasion, George Weah a lancé un appel à la diaspora libérienne, les invitant à revenir au pays afin de participer activement à son développement. « Pour nos Libériens de la diaspora, nous disons rentrez à la maison. (…) Nous avons besoin de vos compétences, de vos idées, de votre expertise et de vos talents pour que nous bâtissions ensemble notre patrimoine commun ».

Une même adresse que l’ancien footballeur a formulé à l’endroit des investisseurs internationaux. « Aux investisseurs, nous disons que le Libéria est ouvert et prêt à faire des affaires. À long terme, l'investissement privé constituera notre principale stratégie de transformation. Nous travaillerons pour assouplir les contraintes à l'investissement privé, renforcer l'environnement commercial, juridique et réglementaire et protéger les profits des entreprises » a déclaré George Weah.

Enfin, insistant sur la nécessité, pour les partenaires au développement, de soutenir l’économie libérienne à un moment crucial où celle-ci retrouve des couleurs et renoue avec la croissance (+2,5% en 2017 selon la Banque mondiale), George Weah a également lancé un appel au renouvellement et au renforcement de ce partenariat.

« À nos partenaires de développement, nous disons un grand merci pour le soutien que vous avez apporté au cours des 12 dernières années. Alors que nous entreprenons cette transition, nous appelons au renouvellement et au renforcement de ce partenariat » a-t-il insisté. Ajoutant : « nous savons que les flux d'aide ont diminué au cours de ces dernières années. À notre avis, cette baisse n'est pas bonne pour la transition actuelle, du moins à court terme. Alors que nous travaillons à la croissance de l'économie libérienne et à l'élargissement de notre base de revenus, une aide à moyen terme serait nécessaire pour soutenir les projets qui seraient essentiels à notre croissance à long terme » a soutenu le nouveau Président.

Elu le 26 décembre dernier au deuxième tour de l’élection présidentielle avec 61,5% des voix, George Weah réalise ainsi la première passation de pouvoirs entre deux Présidents élus depuis 1944 au Liberia.

Lire aussi

12/01/2018 - Libéria: à vous de jouer M. Weah!

Cabinet Specialise Enquete

Banner 2

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.