UEMOA

Mali : l’opposition annonce une trêve de 10 jours pour permettre aux fidèles musulmans de préparer la Tabaski

Mali : l’opposition annonce une trêve de 10 jours pour permettre aux fidèles musulmans de préparer la Tabaski

(Niamey et les 2 jours) - L’opposition politique au Mali, regroupée au sein du M5-RFP, a annoncé une trêve de 10 jours pour permettre aux fidèles musulmans de bien préparer la Tabaski. Dans le même temps, une mission de cinq chefs d’Etat de la CEDEAO est attendue ce jeudi à Bamako afin de trouver une solution à la crise.

L’opposition politique au Mali regroupée au sein du Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) a annoncé une trêve de 10 jours, rapporte la presse locale. Cette suspension de la désobéissance civile, qui a pris effet depuis le mardi 21 juillet à minuit, a pour objectif de permettre aux fidèles musulmans de bien préparer la fête de la Tabaski (l'Aïd el-Kebir).

Elle fait suite à la demande de la Coordination des mouvements et associations, sympathisants de l’imam Mahmoud Dicko (CMAS), leader du mouvement de contestations populaires démarré depuis le 5 juin au Mali.

Le comité stratégique du M5-RFP précise toutefois que les manifestations reprendront 48h après la Tabaski qui devrait en principe se tenir entre le 30 et le 31 juillet 2020.

Alors que les négociations entreprises par la CEDEAO sous les auspices de l’ancien président nigérian Goodluck Jonathan ont échoué (l’opposition rejetant les recommandations formulées par la mission), cinq chefs d'Etat africains sont attendus ce jeudi à Bamako afin de trouver une solution à la grave crise sociopolitique qui secoue le Mali, depuis maintenant deux mois.

Cette nouvelle mission qui durera 24 heures est composée des présidents Alassane Ouattara de la Côte d'Ivoire, Macky Sall (Sénégal), Mahamadou Issoufou (Niger), Nana Akufo-Addo (Ghana) et Muhammadu Buhari (Nigeria).

Borgia Kobri


Please publish modules in offcanvas position.