UEMOA

Faux départ pour l’offensive économique tunisienne en Afrique

Faux départ pour l’offensive économique tunisienne en Afrique

(Niamey et les 2 jours) - A 4 jours d’un périple qui devait le mener au Soudan, au Niger et au Burkina Faso, le Premier ministre tunisien s’est décommandé.

Accompagné d’une importante délégation d’opérateurs économiques, Youssef Chahed devait effectuer sa tournée africaine du 24 au 27 janvier. Les raisons évoquées pour ce surprenant report seraient d’ordre logistique. D’autres parlent d’une impréparation qui laissait trop peu de chances de réussite à cette caravane.

Le projet avait pourtant suscité un grand engouement dans les milieux d’affaires. Une centaine opérateurs privés avaient été retenus et 140 avaient été placés sur liste d’attente, selon le Tunisia-Africa Business Council.

On parle d’une nouvelle date à fin février. Il serait alors question d’un voyage plus conséquent : « Il est totalement impossible de nouer des relations d’affaires voire même des contacts efficaces en l’espace de quatre jours dans trois pays différents ! A peine nous atterrissons que nous devons déjà décoller ! », s’est plaint un homme d’affaires au magazine Business News.

Please publish modules in offcanvas position.