UEMOA

La Côte d’Ivoire lance un portail unique des services aux investisseurs

La Côte d’Ivoire lance un portail unique des services aux investisseurs

(Niamey et les 2 jours) - Le Centre de Promotion et des Investissements de Côte d’Ivoire (CEPICI) a procédé, le jeudi 18 octobre 2018, au lancement officiel d’un portail unique des services aux investisseurs.

Dénommé 225INVEST.CI, ce portail est une plateforme mis en place dans le but d’offrir les services administratifs indispensables pour investir et entreprendre en Côte d’Ivoire.

A travers ce projet piloté par le CEPICI, en charge de coordonner le programme des réformes de l’amélioration de l’environnement des affaires en Côte d’Ivoire, le gouvernement ivoirien entend dématérialiser l’ensemble de ses services économiques et administratifs, dédiés aux investisseurs et opérateurs économiques.

L’objectif affiché est de faire de ce portail, le seul point d’interaction entre de potentiels investisseurs et l’administration ivoirienne. « De par ce portail, les investisseurs locaux ou internationaux se verront offrir un outil dynamique, simple à utiliser et sécurisé, pour accomplir rapidement et sans se déplacer les formalités de leurs entreprises. Ce qui entrainera une facilitation dans les affaires », a tenu à préciser le Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre chargé de la promotion de l’investissement privé, Emmanuel Essis Esmel (photo).

Notons que cette plateforme numérique fédère l’ensemble des services administratifs décentralisés de Côte d’Ivoire dont : les formalités d’entreprendre, les licences, et permis d’affaire, les formalités foncières, l’enregistrement des actes de décision et de justice, le raccordement à l’électricité, les ventes aux enchères. Mais également les services en lien tels que : les déclarations et paiements des impôts, les déclarations des cotisations sociales, le guichet unique du commerce extérieur, le centre de promotion des investissements en Côte d’Ivoire, Open Data Côte d’Ivoire, la poste de Côte d’Ivoire, E-Visa.

Pour Emmanuel Essis Esmel, la mise en service de ce portail entre dans le cadre d’une série d’actions visant à la « dématérialisation des procédures administratives ». Toute chose qui selon lui, « permettront d’améliorer significativement l’environnement des affaires en Côte d’Ivoire ».

L’ambition exprimée par les autorités ivoiriennes, à cet effet, est de figurer dans le Top 50 du classement Doing Business à l’horizon 2020. La Côte d’Ivoire s’étant positionnée à la 139ème place du dernier classement Doing Business établi par la Banque mondiale.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.