UEMOA

1,3 million d'armes illégales introduites clandestinement au Ghana inquiètent sérieusement l’ONU

1,3 million d'armes illégales introduites clandestinement au Ghana inquiètent sérieusement l’ONU

(Niamey et les 2 jours) - Selon un rapport du groupe de travail des Nations Unies sur les mercenaires, ce sont environ 1,3 million d’armes illégales qui ont été introduites clandestinement au Ghana, rapporte la BBC.

Le groupe d'experts de l'ONU qui juge cette situation particulièrement alarmante précise que cela constitue la conséquence de la prolifération « des mercenaires et les compagnies de sécurité privée » observée dans le pays.

Selon les chiffres du gouvernement ghanéen, près de 400 sociétés privées de sécurité emploient environ 450 000 personnes, alors que le pays ne compte que 33 000 policiers. Un ratio considéré comme particulièrement inquiétant par le groupe d’experts onusiens. A cela s’ajoutent les frontières poreuses du pays.

Par ailleurs, tout en interpellant le gouvernement ghanéen, le groupe d’experts a appelé à la prise de mesures sévères contre ces entreprises, estimant également que beaucoup n'ont pas reçu de formation de base sur certaines questions telles que les droits de l'homme.

Please publish modules in offcanvas position.