UEMOA

Le Burkina Faso endeuillé suite au décès de Salif Diallo, président de l’Assemblée nationale

Le Burkina Faso endeuillé suite au décès de Salif Diallo, président de l’Assemblée nationale

(Niamey et les 2 jours) - Salif Diallo est décédé ce samedi à Paris des suites d'une longue maladie. Président de l'Assemblée nationale du Burkina Faso, il dirigeait également le Mouvement du peuple pour le progrès  (MPP) qu’il a fondé en 2014 avec Simon Compaoré et l’actuel chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré. Le trio avait rompu avec le parti du président Blaise Compaoré et avait ensuite largement contribué à la chute du régime.

Toute la classe politique salue aujourd’hui l’homme d’Etat : «  C’est une grande perte pour le Burkina Faso. » a déclaré Zéphirin Diabré sur RFI. « Cela m’est tombé comme le ciel sur la tête. Salif, c’est un frère, c’est un ami, c’est un camarade.» confie également Jean Marc Palm, membre du Haut conseil du MPP. 

Mais la réaction la plus émue est sans doute venue du chef de l’Etat lui-même : « En cette circonstance douloureuse, j’ai une pensée pour la famille de l’illustre disparu et tous ses proches.» a twitté Christian Marc Roch Kaboré que ses proches disent inconsolable.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.