UEMOA

Ce peintre ivoirien recycle les déchets électroniques en tableaux d’art

Ce peintre ivoirien recycle les déchets électroniques en tableaux d’art

(Niamey et les 2 jours) - Mounou Désiré Koffi est un plasticien qui s’illustre dans l’art engagé en Côte d’Ivoire. Il recycle des téléphones portables en toiles qui mettent en évidence la vie dans les rues de la ville d’Abidjan. Ces scènes de vie représentent en majorité des cas de violence mineure, dans le but de dénoncer ce problème de société.

Il collecte les téléphones jetés ou les rachète auprès des habitants de la ville pour réaliser ses tableaux. Une toile nécessite en moyenne150 téléphones, et Désiré a à son actif plus de 160 toiles réalisées à partir de téléphones recyclés.

20184 entr

Le plasticien explique que la gestion des déchets électroniques est un problème réel en Côte d’Ivoire particulièrement, et en Afrique de manière générale. Ils sont parfois jetés dans les rues et constituent un risque sanitaire pour les habitants. C’est de là que lui est venue l’idée de sensibiliser les populations en transformant ces déchets en œuvres d’art.

Son travail est une critique constructive qui veut responsabiliser le consommateur sur l’empreinte qu’il laisse sur la planète, tout en véhiculant un message sur les problèmes courants de société.

Mounou Désiré Koffi travaille avec une équipe de cinq personnes. Il a déjà recyclé plus de 24 000 téléphones usés. A présent, il ambitionne de développer son entreprise au Bénin, au Mali et en Guinée.

Aïsha Moyouzame

Please publish modules in offcanvas position.