UEMOA

Sénégal: l'Etat ouvrira ses premiers guichets pour la microfinance islamique en 2020

Sénégal: l'Etat ouvrira ses premiers guichets pour la microfinance islamique en 2020

(Niamey et les 2 jours) - Le Sénégal va démarrer son programme de microfinance islamique grâce au lancement de guichets de financement, d’ici juin 2020. C’est ce qu’a annoncé, mardi dernier, Yaye Fatou Diagne (photo), coordonnatrice du Programme national de développement de la microfinance islamique au Sénégal (PROMISE).

D’un montant global de 47 milliards FCFA (79,2 millions $), le programme soutenu par la Banque islamique de développement (BID), vise à accorder des financements à environ 50 000 micro, petites et moyennes entreprises à travers le pays. Grâce au système de microfinance islamique, les autorités espèrent favoriser la création de vingt-cinq mille nouveaux emplois, dont 35 % iront aux femmes et 25% aux jeunes.

« Le processus de recrutement en cours d’un cabinet international d’assistance et technique devrait être parachevé en décembre, conformément aux exigences de la Banque islamique de développement (BID) », a déclaré Yaye Fatou, citée par l’Agence de presse sénégalaise. Et d’ajouter : « le cabinet devrait commencer ses premières activités en janvier 2020 et nous fournira son premier rapport en juin 2020 et nous commencerons à appliquer les recommandations du cabinet d’assistance technique pour une mise en place rapide et efficace de la microfinance islamique dans notre pays ».

Notons que le programme est prévu pour s’étaler sur cinq ans.

Moutiou Adjibi Nourou

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.