UEMOA

Le Nigeria annonce la suspension de sa participation à l'accord de libre-échange de l'Union africaine

Le Nigeria annonce la suspension de sa participation à l'accord de libre-échange de l'Union africaine

(Niamey et les 2 jours) - Le Nigeria suspend sa participation à l’accord de libre-échange de l’Union africaine (UA). C’est ce qu’indique un communiqué de la présidence du Nigeria, rendu public ce Dimanche. Selon le communiqué, le président nigérian Muhammadu Buhari (photo) ne devrait pas assister au sommet extraordinaire de l’UA à Kigali, où devrait être signé l’accord sur la zone de libre-échange continentale (ZLEC), ce mercredi.

« M. le président ne voyagera plus vers Kigali pour cet événement parce que certains acteurs nigérians ont fait savoir qu'ils n'ont pas été consultés. Ils ont quelques réticences quant aux conditions de ce traité », a indiqué le communiqué relayé par Africa News.

Cette décision intervient dans un contexte où plusieurs syndicats du pays rejettent l’accord, dont l’une des implications directes résulterait en une plus grande ouverture du marché nigérian, au reste du continent. La décision de suspension devrait donc permettre de « donner plus de temps pour les consultations », selon le texte publié.

Le retrait du Nigeria qui représente l’une des deux plus grandes économies du continent, avec un marché potentiel de plus de 190 millions d’individus, porterait un coup dur au projet, dont la décision de lancement avait été prise depuis 2012. 

Rappelons que la ZLEC vise à réunir les 54 Etats d’Afrique, à travers leurs organisations sous-régionales, afin de réaliser la plus grande intégration commerciale africaine.

Moutiou Adjibi Nourou (stagiaire)

Cabinet Specialise Enquete

Banner 2

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.