UEMOA

Le Nigéria peine à mobiliser les ressources financières auprès des bailleurs de fonds internationaux

Le Nigéria peine à mobiliser les ressources financières auprès des bailleurs de fonds internationaux

(Niamey et les 2 jours) - Le gouvernement nigérian serait dans une impasse dans son processus visant à mobiliser des ressources financières auprès de bailleurs de fonds internationaux. En 2016, il avait annoncé son intention de mobiliser jusqu'à 5 milliards $, dont 4 milliards $ auprès des bailleurs de fonds multilatéraux et 1 milliard $ par l'émission d'eurobonds.

Depuis lors, la seule opération annoncée publiquement a été celle de la Banque Africaine de Développement, qui a promis 1 milliard $. Mais selon les propos de son président, rapportés par Reuters, l'institution panafricaine retient la deuxième tranche de ce financement et attend un plan de redressement de l’économie du Nigéria.

« Nous sommes dans l'attente d'un programme de reprise économique et du cadre de politiques publiques qui va soutenir cela », a fait savoir Akinwum Adesina, sans forcément préciser à quelle échéance ce document était attendu. Cette condition serait la même à bloquer le processus de mobilisation des ressources via la Banque mondiale.

Les autorités d'Abuja sont désormais sous pression. Ces ressources financières doivent couvrir le déficit budgétaire de l'exercice 2016, estimé à l’équivalent de 7 milliards $. Et il leur faut rapidement trouver des ressources pour soutenir leur ambitieux budget pour l’exercice 2017, adopté à 23,17 milliards $.

Please publish modules in offcanvas position.