UEMOA

Uemoa : 4,9 milliards $ de recettes publiques au premier trimestre 2019 en hausse de 8,1% en glissement annuel

Uemoa : 4,9 milliards $ de recettes publiques au premier trimestre 2019 en hausse de 8,1% en glissement annuel

(Niamey et les 2 jours) - Les recettes collectées par les Etats de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) au premier trimestre 2019 ont atteint 4,9 milliards $, soit une hausse de 8,1% par rapport à la même période en 2018.

D’après la note de conjoncture économique régionale de l’institution comptant pour le premier semestre 2019, cette hausse est essentiellement due à la bonne performance enregistrée dans la collecte des recettes fiscales au sein de l’union. Celles-ci ont été supérieures de 420,1 millions $ aux recettes fiscales collectées au cours du premier trimestre de l’année dernière.

Les meilleures progressions en matière de collecte des recettes publiques ont été réalisées par le Mali avec 823 millions $ (+37%) et le Bénin avec 421,3 millions $ collectés soit une progression de 19,4%. Ils sont suivis par le Burkina Faso qui a enregistré 667,5 millions $ de recettes totales soit une progression de 18,7%, le Niger avec 346,4 millions (+7,4%) et le Sénégal avec 892 millions $ (+5,4%).

La Côte d’Ivoire enregistre le montant le plus élevé avec 1,7 milliard $ de recettes budgétaires au premier trimestre 2019 ; une performance en baisse de 5,1% par rapport à l’année précédente. La Guinée Bissau quant à elle, enregistre une baisse de 1,6% avec 29,3 millions $ de recettes, soit le montant le plus faible de l’union.

Le solde budgétaire de l’union a, cependant, affiché une hausse de son déficit au cours de la même période, passant de 691,3 millions $ à 1,2 milliard $. Une situation en partie liée à une hausse de 17,7% des dépenses publiques des pays de l’union.

Les trois pays ayant enregistré les plus grands déficits budgétaires au cours du premier trimestre 2019 sont le Sénégal, la Côte d’Ivoire et le Niger, avec respectivement 732,6 millions $, 201,5 millions $ et 85 millions $.

Notons que seules les recettes et dépenses publiques du Togo n’ont pas été prises en compte dans le rapport.

Moutiou Adjibi Nourou

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.