UEMOA

Le FMI juge la performance du Togo « globalement satisfaisante » et débloque 35,5 millions $

Le FMI juge la performance du Togo « globalement satisfaisante » et débloque 35,5 millions $

(Niamey et les 2 jours) - Satisfait de la mise en œuvre des réformes économiques et financières dans le cadre du programme triennal soutenu par une Facilité élargie de crédit (FEC), le Fonds monétaire international (FMI) va effectuer un troisième décaissement de 35,5 millions $ en faveur du Togo. L’approbation a été faite hier vendredi 15 juin par le conseil d’administration de l’institution de Bretton Woods, au terme de l’examen de la deuxième revue de la performance économique du Togo, jugée « bonne ».

« La performance du Togo dans le cadre du programme appuyé par la FEC a été globalement satisfaisante malgré un environnement politique et économique difficile. La situation budgétaire s'est nettement améliorée, principalement en raison de la réduction des dépenses et de la réduction de la dette publique », s’est réjoui Mitsuhiro Furusawa, Président par intérim et Directeur général adjoint du FMI.

« Cependant, les perspectives à moyen terme sont confrontées à des risques en raison de l'incertitude socio-politique et de conditions financières internationales défavorables », souligne le n°2 du Fonds.

Selon l’institution multilatérale, le maintien de l'élan des réformes reste essentiel pour préserver la stabilité macroéconomique, améliorer la protection sociale, préserver la viabilité de la dette à long terme et renforcer le potentiel de croissance du pays. Afin de juguler la conjoncture peu favorable à moyen terme, le FMI invite le gouvernement togolais à un engagement ferme en faveur du programme triennal.

Pour l’institution basée à Washington, les efforts en matière de politique budgétaire doivent résolument continuer à se concentrer sur la réduction de la dette publique et la préservation de la viabilité budgétaire. « Les autorités devraient poursuivre les réformes pour remédier à la faible collecte des recettes, éviter de nouveaux arriérés, améliorer la rentabilité des projets d'investissement public et limiter les dépenses publiques », préconise le FMI.

Le 05 mai 2017, le FMI avait approuvé un programme triennal de 241,5 millions $, soutenu par une Facilité élargie de crédit, en faveur du Togo. Objectif : réduire le déficit budgétaire et recentrer les politiques économiques sur la croissance durable et inclusive.

Cette troisième tranche vient porter le total des décaissements au titre de l'accord à environ 106,5 millions $ : le premier de 34,5 millions ayant suivi immédiatement l’approbation du programme et le deuxième décaissement de 36 millions, ayant été effectué en décembre dernier.

Fiacre E. Kakpo

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.