UEMOA

Le Sénégal signe cinq accords de coopération avec des entreprises américaines

Le ministre sénégalais des Affaires étrangères, Amadou Bâ et le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo Le ministre sénégalais des Affaires étrangères, Amadou Bâ et le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo

(Niamey et les 2 jours) - Le Sénégal a conclu cinq accords de partenariat avec des entreprises américaines, dimanche dernier à Dakar. L’annonce a été faite dans le cadre de la visite du secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, dans ce pays ouest-africain.

Les protocoles d’accord conclus portent sur le développement, le financement et l’exécution de projets dans plusieurs secteurs notamment de l’énergie, de la santé et des infrastructures.

Ainsi, un premier accord a été conclu entre la Société nationale d’électricité du Sénégal (SENELEC) et le groupe américain « Weldy Lamont » pour la mise en œuvre d’un projet de réseau électrique, apprend-on de l’agence de presse sénégalaise (APS). Cet accord est suivi d’un autre signé entre la SENELEC et General Electric (GE), pour moderniser les centrales électriques sénégalaises afin d’augmenter l’accès à l’électricité à travers l’utilisation des ressources gazières du pays.

Le troisième accord, signé entre GE et le Fonds souverain d’investissements stratégiques (FONSIS) du Sénégal, vise à faciliter aux populations sénégalaises, l’accès à un équipement technologique de premier plan pour les diagnostics. A cet effet, un centre médical pour les grands brûlés sera construit.

Le quatrième accord quant à lui signé entre la société ADB Group et le ministère sénégalais de l’Economie, porte sur un mécanisme de financement portant sur des projets d’infrastructures sociales. Il vise à accélérer les efforts du gouvernement en faveur de l’éducation, des infrastructures, du logement et des soins sanitaires.

Enfin, le dernier accord porte sur la construction d’une autoroute moderne de 165 km devant relier Dakar à Saint-Louis. Signé entre l’entreprise Bechtel Corporation et l’Agence sénégalaise de travaux et de gestion des routes (AGEROUTE), il ambitionne de créer environ 4000 emplois sénégalais et d’aider à soutenir 1500 emplois aux Etats-Unis.

Sur le plan sécuritaire, aucune annonce d’envergure n’a été faite. Faut-il le rappeler, cette visite du secrétaire d’Etat américain intervient dans un contexte marqué par l’annonce de Donald Trump de réduire ses effectifs militaires en Afrique. Cette situation devrait considérablement impacter une région ouest-africaine exposée aux attaques terroristes ; ce qui avait poussé les pays de la région à plaider pour un maintien des forces américaines en présence.

Moutiou Adjibi Nourou  

Lire aussi:

14/02/2020 - Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo va démarrer une tournée africaine le 15 février prochain

Airtel App Niamey les 2 jours 800x200px

 

 


Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.