UEMOA

Côte d’Ivoire : l’Etat et le suisse Roche vont investir 146 millions $ pour le traitement du cancer et d’autres maladies virales

Côte d’Ivoire : l’Etat et le suisse Roche vont investir 146 millions $ pour le traitement du cancer et d’autres maladies virales

(Niamey et les 2 jours) - La multinationale suisse Roche, spécialisée dans l’industrie du médicament, et la Côte d’Ivoire vont investir 86 milliards FCFA (environ 146 millions $) dans la prise en charge des personnes à revenus faibles, atteintes du cancer et d’autres maladies virales.       

La signature de cet accord de financement a eu lieu, vendredi 13 décembre 2019, entre le ministre ivoirien de la Santé et de l'Hygiène publique, Eugène Aka Aouélé, et le président du conseil d'administration du groupe pharmaceutique Roche, Christoph Franz.

Financé à hauteur de 20 milliards FCFA par l’Etat Ivoirien, le reste étant à la charge du groupe Roche, cet accord va accroître, sur la période 2020-2024, la couverture de prise en charge pour un large éventail de produits pharmaceutiques et de pathologies, la réduction du coût des médicaments aux malades et l'augmentation des services additionnels.

L’accord prévoit, pour plus de 2295 patients par an, un accès aux diagnostics et aux traitements de cancers, de l’hépatite B, de l’insuffisance rénale et de l’hémophilie A. Le nombre de personnes prises en charge augmentera ainsi jusqu’à 50%, sans coût supplémentaire pour l’Etat de Côte d’Ivoire.

Cet accord permettra, par ailleurs, la formation de plus de 40 cancérologues grâce à des bourses offertes par le groupe Roche.

Rappelons qu’en 2014, un premier accord avait été signé entre la Côte d’Ivoire et le groupe Roche. Il s’agissait notamment de  la prise en charge de mille femmes atteintes du cancer du sein et trois mille patients souffrant de l’hépatite, avec une réduction du coût des médicaments de l’ordre de 60%. 

André Chadrak

Please publish modules in offcanvas position.