UEMOA

Mali : l’Etat acquiert des intérêts supplémentaires dans la mine d’or Fekola

Mali : l’Etat acquiert des intérêts supplémentaires dans la mine d’or Fekola

(Niamey et les 2 jours) - L’Etat malien a augmenté à 20% sa participation dans Fekola SA, filiale de B2Gold détenant le projet aurifère Fekola. La compagnie minière a indiqué, cette semaine, que le Conseil des ministres a approuvé l’achat par l’Etat d’une participation supplémentaire de 10% dans le projet, alors qu’il y détenait déjà 10% d’intérêts libres.

En exerçant cette option qu’il détenait en vertu de la convention minière conclue à Fekola, le gouvernement malien, en plus de s’acquitter de ses obligations en tant qu’actionnaire, effectuera des paiements supplémentaires totalisant 47 millions $. Selon les termes du nouvel accord entre les deux parties, B2Gold considèrera cette somme comme une dette de l’Etat, assujettie à un taux d’intérêt.

Cette nouvelle transaction permettra au gouvernement malien d’augmenter les revenus qu’il tire de cette mine, entrée en production en octobre 2017. En effet, il recevra, en plus des 10% de revenus nets de Fekola que lui verse B2Gold, en vertu de sa participation libre, des dividendes pour ses nouveaux intérêts en tant qu’actionnaire.

La mine d’or Fekola devrait atteindre en 2018 sa première année de pleine production, entre 910 000 et 950 000 onces d’or. Entre 2018 et 2020, la compagnie prévoit des revenus de vente annuels moyens d’environ 1,2 milliard $ et des flux de trésorerie annuels de 0,5 milliard $.

Louis-Nino Kansoun

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.