UEMOA

Bénin : la société publique de distribution de produits pétroliers perd du terrain sur le marché local

Bénin : la société publique de distribution de produits pétroliers perd du terrain sur le marché local

(Niamey et les 2 jours) - 25%. C’est désormais la part qui revient à la société publique de commercialisation des produits pétroliers (SONACOP), dans l’approvisionnement des services publics pour le compte de cette année. Ce qu’a décidé le ministre des finances Romuald Wadagni (photo), dans une note officielle relayée par la presse locale.

« Je donne mon accord à titre exceptionnel à l’acquisition de carburant et lubrifiants à 75% auprès des stations privées et 25% auprès de la SONACOP, dans la mise en œuvre des activités inscrites dans vos Plans de travail annuels respectifs, au titre de la gestion 2019 », a indiqué le responsable.

La SONACOP traverse depuis plusieurs années une grave crise financière marquée par une dette de plus de 53 milliards de dollars. Sa présence sur le marché de la distribution s’est fragilisée en raison de la  rupture fréquente du stock et de multiples affaires de corruption en son sein.

Selon La Nouvelle Tribune, l’ouverture anarchique du secteur aux capitaux privés a également affecté l’emprise de la société sur le marché.

Au Bénin, environ 80% du marché de la distribution de produits pétroliers est contrôlé par le secteur informel qui tire ses produits du siphonage illégal de la production dans le Delta du Niger, au Nigéria voisin. Une économie très puissante de chaque côté de la frontière, qui résiste jusque-là à la volonté des deux gouvernements d’y mettre un terme.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.