UEMOA

Le géant turc TAV veut s’offrir la concession de quatre aéroports nigérians

Le géant turc TAV veut s’offrir la concession de quatre aéroports nigérians

(Niamey et les 2 jours) - La firme turque TAV Havalimanlari Holding AS, le plus grand constructeur et gestionnaire d'aéroports au monde, a l’intention d’exploiter quatre aéroports au Nigeria, via des contrats de concession, apprend-on de Bloomberg qui cite deux sources proches du dossier ayant requis l’anonymat.  

Selon les mêmes sources, la compagnie basée à Istanbul, détenue majoritairement par Aéroports de Paris (ADP), aurait déjà soumis une offre pour les aéroports de Lagos et d'Abuja. Dans son offre, TAV qui exploite déjà plus de 17 aéroports dans le monde, prévoit des dépenses en capital dans certains des quatre aéroports.

L’information a été confirmée, mercredi, par James Odaudu, porte-parole du ministère nigérian de l'aviation, sans que le portefeuille financier  proposé par TAV n’ait été dévoilé.

Mais, d’ores et déjà, outre les aéroports de Lagos, au sud du Nigeria, et d’Abuja au centre, on sait que ceux de Kano, dans le nord, et de Port Harcourt, au Sud, attisent les convoitises du mastodonte turc. Une répartition géographique qui laisse croire à plusieurs analystes que la compagnie ficelle de fort belle manière son plan pour couvrir le dynamique marché émergent que représente la première économie en matière de PIB, du continent africain, avec ses 180 millions de consommateurs.

Un engouement qui peut également être perçu à travers le prisme de ses revenus dont l’essentiel provient de l'accord de concession signé avec le plus grand aéroport de Turquie, Istanbul Atatürk ; un accord qui arrivera à terme, fin 2020.

Notons que des entreprises du Royaume-Uni, d'Allemagne et même du Nigeria ont également exprimé leur intérêt pour la gestion de ces quatre aéroports.

Fiacre E. Kakpo

Cabinet Specialise Enquete

Banner 2

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.