UEMOA

La BOAD clôture l’année avec de nouveaux engagements pour 156 milliards de FCFA

BOAD BOAD

(BOAD) - Le Conseil d’Administration de la Banque Ouest-Africaine de Développement (BOAD) s’est réuni pour sa 103ème session ordinaire dans les locaux du siège de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) à Bamako (Mali), sous la présidence de Monsieur Christian ADOVELANDE, Président du Conseil d’Administration, Président de la BOAD.

Après avoir approuvé le procès-verbal de sa 102ème réunion qui s’est tenue le 23 septembre 2016 à Ouagadougou (Burkina Faso), le Conseil a examiné et approuvé les Perspectives financières 2016-2020, le projet de mise en œuvre d’un nouveau modèle de tarification des prêts, et le budget-programme 2017-2019 de la BOAD.

Le Conseil a également approuvé de nouvelles opérations d’un montant de 156 milliards de FCFA, qui porte à 522,3 milliards de FCFA le total des engagements pour 2016. Quant au montant des engagements cumulés de la BOAD depuis le démarrage de ses activités opérationnelles en 1976, il se situe désormais à 4 340,1 milliards de FCFA pour 1036 opérations.

Les prêts approuvés portent sur le financement partiel des projets suivants:

  • Projet de Développement d’Infrastructures Socio-économiques et de Sécurité Alimentaire (PDISSA) dans le Bassin du Niger (Bénin). La réalisation de ce projet permettra notamment de construire 4 barrages à buts multiples à Séréwandirou, Wéna, Sinaou et Bassini, et d’aménager 169 ha en aval desdits barrages en vue de la production de riz et de cultures maraîchères. Montant du prêt : 10 milliards de FCFA.

  • Réhabilitation de la route Bella II–Gaya–frontière du Bénin (phase de consolidation) sur une longueur d’environ 73 km, et aménagement des tronçons Bella II–Sabon Gari et Gaya–Kamba–frontière du Nigeria (Niger) sur des longueurs respectives de 10 et 16,5 km. Montant du prêt : 15 milliards de FCFA.

  • Aménagement du Boulevard de Marseille à Abidjan (Côte d’Ivoire). Il vise l’amélioration des conditions de circulation des usagers dans la ville d’Abidjan et particulièrement dans les communes de Marcory et de Treichville où se situe le tronçon du projet. Montant du prêt : 27 milliards de FCFA.

  • Electrification rurale par micro-centrales hybrides de 47 localités des régions d’Agadez, Diffa, Dosso, Maradi, Tahoua, Tillabéry et Zinder (Niger). L’objectif principal de ce projet est d’améliorer l’accès des ménages à l’électricité, à travers la promotion des énergies renouvelables. Montant du prêt : 12 milliards de FCFA.

  • Renforcement et réaménagement de réseaux de distribution d’énergie électrique de la SENELEC (Sénégal). Ce projet contribuera à la fourniture régulière de l’énergie électrique dans les régions de Dakar, Kaolack, Fatick, Saint-Louis et Tambacounda. Montant du prêt : 25 milliards de FCFA.

  • Réhabilitation et exploitation de l’Immeuble Postel 2001 par l’Agence Nationale du Service Universel des Télécommunications (ANSUT) à Abidjan (Côte d’Ivoire). L’objectif du projet est de rétablir, moderniser les fonctionnalités de l’immeuble, et accroître les capacités locatives du quartier du Plateau. Montant du prêt : 25 milliards de FCFA.

  • Construction et exploitation en Build-Own-Operate and Transfer (BOOT) d’une centrale hydroélectrique de 44 MW à Singrobo-Ahouaty par la société Ivoire Hydro Energy (IHE) SA (Côte d’Ivoire). Ce projet vise à assurer une meilleure couverture de la demande intérieure et à faire face aux engagements d’exportation d’énergie électrique vers les pays voisins, grâce à une production annuelle de 217 GWh. Montant du prêt : 15 milliards de FCFA.

  • Mise en place d’une ligne à court terme en faveur de Coris Bank International (CBI) pour le refinancement des concours octroyés au titre de la campagne cotonnière au Burkina Faso. L’objectif visé est de permettre à CBI de soutenir adéquatement le cycle d’exploitation des acteurs essentiels de la filière coton au Burkina Faso. Montant du prêt : 10 milliards de FCFA.

Par ailleurs, le Conseil d’Administration a approuvé les propositions suivantes :

  • Prise de participation au capital du Fonds I&P Afrique Entrepreneurs 2 (IPAE 2). Ce fonds interviendra dans l’accompagnement et la promotion des PME qui contribuent à la croissance de la zone UEMOA et à la lutte contre la pauvreté. Montant de la participation : 2 milliards de FCFA (3 048 980 euros).

  • Garantie d’une facilité à court terme octroyée par la SGBCI pour le financement partiel de l’approvisionnement en gaz de la Compagnie Ivoirienne d’Electricité (CIE). La BOAD permet ainsi à la SGBCI de porter à 30 milliards de FCFA sa ligne en faveur de la CIE. Montant de la garantie: 15 milliards de FCFA.

  • Mise en place d’une ligne de crédit de la KfW en faveur de la BOAD. Cette ligne de crédit est destinée à soutenir les Petites et Moyennes Entreprises (PME) de l’UEMOA. Montant : 80 millions d’euros (52,476 milliards de FCFA).

Les Administrateurs ont également émis un avis favorable sur une proposition de révision des Statuts de la BOAD, et l’état de recouvrement des créances sur prêts de la BOAD au 30 novembre 2016.

Ils ont enfin pris connaissance des dossiers suivants :

  • Compte-rendu de la 23ème réunion du Comité d’Audit de la BOAD.

  • Rapport de l’évaluation thématique de la durabilité des projets routiers : constats et enseignements des financements de la BOAD de 2000 à 2012.

  • Rapport de l’évaluation rétrospective de performance du projet de développement du secteur de l’artisanat au Mali.

  • Rapport de l’évaluation rétrospective de performance du projet d’implantation d’une unité de transformation de fèves de cacao à San-Pedro par la société Ivory Cocoa Products (ICP) SA.

  • Rapport de l’évaluation rétrospective de performance du projet d’implantation d’une aciérie par la société les « Aciéries de Côte d’Ivoire (ACI) ».

  • Compte-rendu de la réunion ordinaire du Conseil des Ministres de l’UMOA tenue le 26 septembre 2016 à Ouagadougou.

En clôturant les travaux, le Président Christian ADOVELANDE a, au nom du Conseil d’Administration, remercié les autorités maliennes et le Gouverneur de la BCEAO, pour l’accueil chaleureux et fraternel qui a été réservé aux Administrateurs, ainsi que pour les dispositions matérielles et organisationnelles ayant permis la tenue de cette session dans les meilleures conditions.

750 in

Please publish modules in offcanvas position.