UEMOA

La dette publique nigériane grimpe à 60 milliards $ à la fin de l’année 2017

La dette publique nigériane grimpe à 60 milliards $ à la fin de l’année 2017

(Niamey et les 2 jours) - Le Nigéria a enregistré une hausse de sa dette publique qui s’est établie à 21,7 billions de nairas (60,3 milliards $) en décembre 2017. C’est ce qu’a indiqué ce mercredi, la directrice générale du bureau de gestion de la dette du Nigéria, Patience Oniha (photo), dans un point de presse relayé par Reuters.

Ce montant qui représente une augmentation d’environ 25,4% par rapport aux 17,36 trillions de nairas enregistrés en 2016, est entre autres dû aux obligations de 2,5 milliards $, émises par le pays en février dernier. Ainsi, selon les chiffres révélés, la dette interne occupe 70% de cette dette publique, tandis que la dette extérieure en représente 30%.

Un peu plus tôt dans le mois, le pays avait déjà remboursé environ 130 milliards de nairas (360 millions $) de bons du trésor dont l’échéance était prévue pour cette semaine, au lieu de la reconduire, a indiqué Reuters.

La plus grande économie d’Afrique espère à travers ces stratégies, améliorer son ratio dette extérieure/dette interne en vue de réduire les coûts de la dette publique. La semaine dernière, la Banque centrale du pays a déclaré que les réserves de change avaient atteint 46 milliards $, marquant une nette amélioration par rapport à 2016 secouée par une baisse des cours du pétrole.

Rappelons que la Banque mondiale table sur une croissance de 2,5% pour le pays en 2018, stimulée notamment par la poursuite et l’amélioration des réformes qui ont permis au pays de sortir de la récession en 2016.

Moutiou Adjibi Nourou (stagiaire)

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.