UEMOA

Le FMI octroie au Burkina Faso une facilité élargie de crédit de 157,6 millions $

Le FMI octroie au Burkina Faso une facilité élargie de crédit de 157,6 millions $

(Niamey et les 2 jours) - Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé, dans un communiqué publié le 14 mars, avoir accordé au Burkina Faso une assistance financière de 157,6 millions de dollars sous forme de facilité élargie de crédit (FEC), pour appuyer les réformes économiques engagées par le gouvernement.

Ce programme d’aide qui s’étalera sur trois ans, vise à restaurer les équilibres de la balance des paiements et à favoriser la croissance inclusive et la réduction de la pauvreté, en créant un espace budgétaire pour les dépenses d'investissement prioritaires dans les domaines de la sécurité, des services sociaux et des infrastructures. Il vise également à aider le Burkina Faso à mobiliser des financements publics et privés et à renforcer la résilience de son économie aux chocs futurs. 

«Le Burkina Faso est confronté à des défis de développement importants, qui se sont intensifiés ces derniers temps, en raison des attaques terroristes et des troubles sociaux.», a déclaré le directeur général adjoint du FMI, Mitsuhiro Furusawa (photo), cité dans le communiqué.

Deux attaques terroristes avaient ciblé début mars, l'ambassade de France à Ouagadougou et l'Etat-major des armées burkinabé, faisant huit morts. Ces attaques ont été  revendiquées par le Groupe pour le soutien de l’Islam et des Musulmans (GSIM), une organisation terroriste liée à Al-Qaïda. 

Le FMI a souligné, par ailleurs, que l’économie burkinabé a enregistré une croissance de  6,5% en 2017 contre 5,9% en 2016, grâce à l’augmentation de la production agricole et minière et aux investissements publics. Il a aussi noté que les principaux risques qui pèsent sur les perspectives de croissance sont la détérioration du contexte sécuritaire, la volatilité des prix des principaux produits exportés du Burkina Faso ; en l’occurrence le pétrole, le coton et l'or ; ainsi que les aléas pluviométriques. 

Lire aussi:

02/03/2018 - Burkina Faso : une nouvelle attaque terroriste fait 13 morts ce vendredi, à Ouagadougou (officiel)

21/02/2018 - Burkina Faso : la société civile annonce une marche le 15 mars pour dénoncer « le pillage systématique du foncier » par les sociétés immobilières

21/09/2017 - Burkina Faso : le déficit budgétaire atteindra 767 millions $ en 2018

14/09/2017 - Burkina Faso : le FMI explique comment augmenter les investissements publics tout en réduisant le recours aux emprunts

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.