UEMOA

Les nouveaux engagements de la BOAD pour un montant global de 58,1 milliards FCFA

BOAD BOAD

(BOAD) - Le Conseil d’Administration de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) s’est réuni pour sa 107ème session ordinaire dans les locaux du siège de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) à Dakar (Sénégal), sous la présidence de Monsieur Christian ADOVELANDE, Président du Conseil d’Administration, Président de la BOAD.

Après avoir approuvé le procès-verbal de sa 106ème réunion qui s’est tenue le 27 septembre 2017 à Abidjan (Côte d’Ivoire), le Conseil a examiné les perspectives financières actualisées 2017-2021, le budget programme 2018-2020 de la BOAD et la proposition de renouvellement des membres du Comité d’Audit.

Le Conseil a également approuvé de nouvelles opérations dont quatre prêts à moyen et long termes pour un montant total de 40,6 milliards de F CFA, un  prêt à court terme de 10 milliards de FCFA et une garantie d’emprunt s’élevant à 7,5 milliards de FCFA. Ces opérations portent à 4921,4 milliards FCFA, le total des engagements (toutes opérations confondues) de la BOAD.

Les engagements approuvés portent sur le financement partiel des projets suivants :

  • Alimentation en eau potable de la ville de Bamako à partir de la localité de Kabala, au Mali. Le financement de la BOAD servira à renforcer le système d’alimentation en eau potable de la Commune de la ville de Bamako et environs par : i) la construction d’un réseau de distribution sur une longueur totale de 98 km ; ii) la réalisation de 7 125 branchements sociaux ; et iii) la réalisation de 188 bornes fontaines. Montant de l’opération : 5 milliards FCFA.
  • Réhabilitation des infrastructures et modernisation des équipements du Port de Bissau en Guinée Bissau. Ce projet de réhabilitation consistera à effectuer des travaux de génie civil au niveau des quais, de la surface du terminal à conteneurs et le dragage du chenal d’accès et du bassin portuaire. Il sera procédé également à la création d’un poste Moyen Tension (MT) de 15/0,4 kV et à l’acquisition de nouveaux matériels de manutention et d’outils informatiques de gestion des opérations portuaires. Montant de l’opération : 15 milliards FCFA.
  • Réhabilitation et renforcement des aires de mouvements de l’aéroport de San Pedro en République de Côte d’Ivoire. Le projet a pour objet, la réhabilitation et le renforcement de la piste d’atterrissage de l’Aéroport de San Pedro sur une plateforme revêtue d’une largeur de 30 m et d’une longueur de 2 100 m, et des autres aires de mouvements (parking et bretelle) ainsi que des travaux connexes. Il vise à contribuer : i) à l’amélioration de la sécurité et de la sûreté des activités aéronautiques en mettant les infrastructures aux normes ; et ii) au désenclavement et au développement de la région de San Pedro. Montant de l’opération : 14,578 milliards FCFA.
  • Ligne de refinancement en faveur de la Banque Commerciale du Sahel (BCS SA) au Mali. Cette ligne destinée au refinancement d’investissements productifs dans les secteurs éligibles au financement de la Banque, s’inscrit dans le cadre du deuxième programme initié par la BOAD et la KFW visant à soutenir les Petites et Moyennes Entreprises (PME) de l’UEMOA en améliorant leur accès aux moyens de financement par le canal du secteur bancaire commercial. Montant de la ligne : 6 milliards FCFA.
  • Ligne à court terme en faveur de Coris Bank International (CBI) pour le refinancement partiel de concours octroyés au titre de la campagne cotonnière 2017-2018 au Burkina Faso. L’objectif visé par cette ligne est de renforcer les ressources financières à court terme de CBI, pour lui permettre de soutenir adéquatement les besoins de trésorerie des sociétés ciblées (notamment SOFITEX, SOCOMA, SN CITEC). Montant de la ligne: 10 milliards FCFA.
  • Garantie partielle de l’emprunt obligataire par appel public à l’épargne pour un montant de 30 000 M FCFA « SENELEC 6,5% 2017-2024 ». Cet emprunt obligataire contribuera au financement du Plan d’Actions Prioritaires (PAP) 2016-2019 de la SENELEC, d’un coût global de 285 milliards de FCFA. En garantissant la présente opération, la BOAD contribuera à l’amélioration de la qualité des produits et services énergétiques, visée par le PAP. Montant garanti : 7,5 milliards FCFA.

Par ailleurs, le Conseil d’administration a approuvé la proposition de réaménagement des conditions du prêt de la Banque pour le financement partiel du projet de création d’un réseau de télécommunications par la société Alpha Télécommunication Mali (ATEL Mali) SA. Le projet a pour objet, l’implantation et l’exploitation d’un réseau de services de télécommunications (téléphonie et Internet) au Mali. Il vise à détenir 3% de part de marché en année 1 (soit 937 000 abonnés) et 10% de part de marché, en année 4 (soit 3 992 000 abonnés). Montant de l’opération : 11 milliards FCFA

Les Administrateurs ont émis un avis favorable sur l’état de recouvrement des créances sur prêts de la BOAD au 30 novembre 2017. En outre, ils ont pris connaissance des dossiers ci-après :

  • Projet de mise en œuvre d’un dispositif de pilotage financier à la BOAD.
  • Compte-rendu de la 26ème réunion du Comité d’Audit de la BOAD.
  • Compte-rendu de la réunion ordinaire du Conseil des Ministres de l’UMOA tenue le 29 septembre 2017 à Abidjan.

En clôturant les travaux, le Président Christian ADOVELANDE a, au nom du Conseil d’Administration, remercié les autorités sénégalaises et le Gouverneur de la BCEAO, pour l’accueil chaleureux et fraternel qui a été réservé aux Administrateurs, ainsi que pour les dispositions matérielles et organisationnelles ayant permis la tenue de cette session dans les meilleures conditions.

05605-in-GestionPublique--boad-.jpg

Please publish modules in offcanvas position.