UEMOA

Cacao : les perspectives de récolte en 2019/2020 s’annoncent positives au Ghana et en Côte d’Ivoire

Cacao : les perspectives de récolte en 2019/2020 s’annoncent positives au Ghana et en Côte d’Ivoire

(Niamey et les 2 jours) - En Côte d’Ivoire et au Ghana, les conditions météorologiques favorables laissent présager une récolte abondante durant la prochaine campagne cacaoyère 2019/2020. C’est ce qu’indique Bloomberg qui a réalisé un sondage auprès des fermiers.

D’une manière globale, l’agence financière rapporte que les pluies abondantes, enregistrées ces dernières semaines, ont permis de soutenir le développement des cacaoyers dans les deux pays.

« Les plantations sont en bon état et il y a beaucoup de cabosses sur les arbres », se félicite Moussa Tiendré, un exploitant ivoirien de la ville de Grabo, située dans l’ouest du pays.

« Il y a eu une bonne combinaison de pluies et d’ensoleillement le mois dernier. La récolte est bonne et nous sommes optimistes par rapport à la nouvelle saison, en dépit des vastes étendues de terres affectées par le Swollen shoot. Nous sommes confiants que la saison prochaine serait plus fructueuse », estime pour sa part, Alex Addae, un exploitant ghanéen de Yakasi, bordant la frontière sud-ouest avec la Côte d’Ivoire.

S’agissant des perspectives de production, la Côte d’Ivoire devrait se diriger vers une récolte de 2 millions de tonnes contre 2,3 millions de tonnes prévues pour la campagne 2018/2019. Du côté du Ghana, les autorités tablent sur 950 000 tonnes de cacao en 2019/2020.  

Il faut souligner que les deux pays envisagent de revaloriser le prix minimum garanti aux planteurs durant la prochaine saison cacaoyère.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.