UEMOA

Sénégal : condamné à payer 515 000 dollars de dommages et intérêts à Excaf, StarTimes peut néanmoins continuer ses activités dans le pays

Sénégal : condamné à payer 515 000 dollars de dommages et intérêts à Excaf, StarTimes peut néanmoins continuer ses activités dans le pays

(Niamey et les 2 jours) - Au Sénégal, les tribunaux viennent de rendre une décision assez mitigée dans le différend qui oppose Excaf, l’opérateur exclusif de la TNT, et StarTimes.

Le 7 novembre dernier, la deuxième chambre du tribunal de commerce hors classe de Dakar a établi que l’opérateur chinois est responsable « de concurrence déloyale au préjudice d’Excaf ». Le juge a condamné StarTimes à payer 515 000 dollars de dommages et intérêts à Excaf.

Malgré ce jugement, le tribunal du commerce a pris une décision qui relance le débat sur la légalité de l’activité de StarTimes au Sénégal. Les juges ont refusé d’accorder à l’Excaf, l’arrêt des activités de StarTimes dans le pays.

L’opérateur chinois aurait d’ailleurs annoncé vouloir présenter, dans les prochains jours, son autorisation pour exercer une activité commerciale en dehors de la réalisation du volet sénégalais du projet chinois pour doter 10 000 villages africains de la télévision satelitte.

Servan Ahougnon

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.