UEMOA

Burkina Faso : l’exécutif lance le Projet d’appui à la promotion des filières agricoles

Burkina Faso : l’exécutif lance le Projet d’appui à la promotion des filières agricoles

(Niamey et les 2 jours) - Au Burkina Faso, les filières riz, maraîchage, niébé et sésame bénéficieront d’un soutien pour leur développement. L’exécutif a en effet lancé vendredi dernier, un nouveau projet d’appui de 73,5 milliards Fcfa pour ces différentes spéculations.

Au Burkina Faso, le gouvernement a lancé vendredi dernier, le projet d’appui à la promotion des filières agricoles (PAPFA), rapporte l’Agence d’Information du Burkina (AIB).

D’un coût d’environ 73 milliards Fcfa (126,4 millions $), l’initiative vise à soutenir les filières comme le riz, le maraîchage, le niébé et le sésame dans 4 régions à savoir la Boucle du Mouhoun, les Cascades, les Hauts-Bassins et le Sud-Ouest.

Parmi les interventions du projet figurent l’aménagement de 3 000 hectares de bas-fonds et de 600 hectares de jardins maraîchers, la construction de 208 magasins de stockage ainsi que la réhabilitation de 208 km de pistes rurales.

D’après Salifou Ouédraogo, ministre de l’Agriculture et des Aménagements hydroagricole (MAAH), environ 300 000 personnes devraient bénéficier des retombées du PAPFA. Pour rappel, le projet bénéficie d’un soutien de 38 millions $ de la part du Fonds international de développement agricole (FIDA). 

Please publish modules in offcanvas position.