UEMOA

Cote d’Ivoire-Egypte : trois accords de coopération signés à l’occasion de la visite du président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi en Côte d’Ivoire

Cote d’Ivoire-Egypte : trois accords de coopération signés à l’occasion de la visite du président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi en Côte d’Ivoire

(Niamey et les 2 jours) - Trois accords de coopération portant sur les domaines de la santé, de la culture, des technologies de l’information et de la communication ont été signés entre la Côted’Ivoire et l’Egypte, à l’occasion de la visite officielle du président égyptien, Abdel Fattah Al-Sissi, à Abidjan ce jeudi 11 avril 2019.

Intervenant à cette occasion, le président ivoirien, Alassane Ouattara, a encouragé « les entrepreneurs égyptiens à tirer profit des incitations offertes par le code des investissements et à investir dans la transformation des produits agricoles tels que le cacao et l’anacarde ».

Pour sa part, Abdel Fattah Al-Sissi a révélé que sa visite s’inscrit dans le cadre des investissements égyptiens en Côte d’Ivoire.

« Nous nous sommes mis d’accord pour promouvoir nos liens à travers des réseaux plus vastes, l’augmentation des échanges commerciaux, l’encouragement de l’investissement égyptien en Côte d’Ivoire et le renforcement des capacités dans les domaines civils et militaires », a-t-il précisé.

Notons que le volume des échanges commerciaux entre la Côte d’Ivoire et l’Egypte est relativement faible. En 2018, il s’est établi à 31,968 milliards FCFA (environ 55 millions $), contre 32,464 milliards FCFA (environ 56 millions $) en 2017.

La Côte d’Ivoire importe d’Egypte des céréales, du riz semi-blanchi, du sucre, des produits laitiers, des fruits et légumes frais, des combustibles minéraux, des matières bitumineuses, des huiles, du sel, du soufre, de la chaux, du ciment, des machines, du matériel électrique, du papier et du carton, du matériel de construction, des produits chimiques, du plastique, du caoutchouc et divers autres biens de consommation.

Quant aux exportations ivoiriennes vers l’Egypte, elles demeurent très faibles et sont essentiellement composées de café vert, de tourteaux de cacao et de bois transformé, etc.

Selon le ministère des Affaires étrangères, la balance des échanges entre les deux pays bénéficie à l'Egypte sur la période 2014-2018. En 2017, l’Egypte était le 50e client et le 35efournisseur de la Côte d’Ivoire.

Zeinab Dosso (stg)

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.