UEMOA

Burkina Faso : la réouverture de la mine Boungou dépendra du niveau de sécurité (Semafo)

Burkina Faso : la réouverture de la mine Boungou dépendra du niveau de sécurité (Semafo)

(Niamey et les 2 jours) - Semafo ne rouvrira pas sa mine d’or de Boungou, au Burkina Faso, tant que le problème de sécurité de la région ne sera pas réglé. C’est ce qu’a déclaré lundi la compagnie canadienne, quelques jours après l’attaque d’un de ses convois qui a causé la mort d’au moins 39 personnes et fait 60 blessés.

« L’ampleur et la nature sans précédent de l’attaque ont rendu l’administration et la logistique de base très difficiles. Il faudra un certain temps pour évaluer le nouvel environnement opérationnel et déterminer comment nous serons en mesure d’opérer de manière sûre et sécuritaire au Burkina Faso », a indiqué la société.

Cette suspension des activités aura certainement un impact sur la production annuelle de la compagnie. Il faut rappeler que la mine Boungou est un de ses principaux actifs. Le projet est entré en production commerciale en septembre 2018.

Louis-Nino Kansoun

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.