UEMOA

Le Sénégal réfléchit à une stratégie nationale d’exportation des compétences numériques

Le Sénégal réfléchit à une stratégie nationale d’exportation des compétences numériques

(Niamey et les 2 jours) - Des chefs d’entreprise du secteur des technologies de l’information et de la communication et des représentants du gouvernement sénégalais sont réunis à Dakar, depuis le 9 octobre 2018. Ils prennent part à des consultations relatives à l’adoption d’une stratégie nationale d’externalisation des processus métiers TIC. Les rencontres qui prennent fin le 10 octobre 2018 sont organisées par le Centre du commerce international (ITC) qui voit du potentiel au Sénégal.

A travers les orientations stratégiques et le plan d’action attendu de cette consultation, le Sénégal pourra se doter d’un atout qui contribuera à faire de lui un leader africain dans le commerce des services numériques.

Pour Antoine Ngom (photo), le président de l’Organisation des professionnels des TIC (OPTIC) du Sénégal, « la révolution numérique du Sénégal passe par des leviers majeurs : l’intelligence artificielle, le Big data, la blockchain, la dématérialisation ou encore l’Internet des objets. Autant de marchés pour lesquels un véritable plan d’action s’impose pour gagner en compétitivité ».

Le développement par le Sénégal d’une stratégie nationale d’exportation des compétences numériques est soutenu financièrement par le programme Netherlands Trust Funds (NTF) IV. Il s’agit d’un fonds de soutien au développement du secteur TIC financé par le ministère des Affaires étrangères des Pays-Bas.

Au Sénégal, il est exécuté par l’ITC en collaboration avec l’Agence sénégalaise de promotion des exportations (ASEPEX) et l’OPTIC.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.