UEMOA

Côte d’Ivoire : le secteur pétro-gazier affiche des revenus en baisse de 6,3%, à fin mars 2020

Côte d’Ivoire : le secteur pétro-gazier affiche des revenus en baisse de 6,3%, à fin mars 2020

(Niamey et les 2 jours) - En Côte d’Ivoire, les recettes du secteur pétro-gazier ont atteint 41 millions $ au premier trimestre 2020. Soit un recul de 6,3%, en glissement annuel, et une baisse de 14,87% par rapport aux prévisions. Une tendance induite par la baisse de la production et l’arrêt de l’exportation du gaz naturel.

A fin mars 2020, les revenus issus du secteur pétro-gazier ivoirien se sont élevés à 24,43 milliards FCFA (environ 41,1 millions $). Ces résultats sont en baisse de 6,3% par rapport aux performances obtenues pendant la même période en 2019 et de 14,87% par rapport aux prévisions initiales de revenus.

« Les productions de pétrole brut et de gaz naturel sont respectivement estimées à 2 506 452 barils et 18 769 463 Mmbtu [million de British thermal unit, Ndlr] correspondant à des débits de 27 543 barils par jour de pétrole brut et 206 258 Mmbtu par jour de gaz naturel ». Ce qui équivaut respectivement à une baisse de 25,09% et une hausse de 2,99% par rapport aux résultats obtenus en 2019 sur la même période, comme l’indique le communiqué du Conseil des ministres, tenu le mercredi 10 juin 2020.

Selon les autorités ivoiriennes, cette baisse observée dans le secteur pétro-gazier provient essentiellement de la déplétion naturelle sur le bloc CI-26 et de la limitation des capacités de production de pétrole brut sur le bloc CI-40, suite à l’arrêt de l’exportation de gaz naturel.

André Chadrak

Please publish modules in offcanvas position.