UEMOA

La Protectrice Assurances, deuxième courtier en assurances au Togo, se lance à la conquête du marché de la Cima

La Protectrice Assurances, deuxième courtier en assurances au Togo, se lance à la conquête du marché de la Cima

(Niamey et les 2 jours) - Le courtier en Assurances togolais, Protectrice Assurances, deuxième sur le marché, prévoit de couvrir à l’horizon 2025, 14 pays de la zone CIMA, a confié à l’Agence Ecofin, José Kwassi Syménouh (photo), son Patron, ex-président de l’Association  des grandes entreprises du Togo (AGET).

Le courtier désigné en mars dernier, entreprise la plus dynamique du secteur des assurances, lors du gala des 100 entreprises les plus dynamiques au Togo, revient de loin.

Reprise par l’ex-patron de l’AGET en mai 2017, alors que l’entreprise touchait le fond, la Protectrice aura su remonter la pente, se faisant une place au soleil. L’entreprise entre cette année dans le cercle fermé des grandes entreprises du Togo, et affirme désormais mieux ses ambitions africaines de mai 2017, à la prise de fonction de son nouveau patron.

En ligne avec son plan d’expansion, indique Syménouh, la compagnie basée à Lomé,  s’est implantée dans deux autres pays voisins. Au Bénin, La Protectrice a démarré ses activités en 2018, et au Burkina Faso, elle s’apprête à ouvrir sa représentation en juin.

« Protectrice Assurances Togo est aujourd’hui la mère de Protectrice Bénin qui a démarré ses activités en 2018 et Protectrice Burkina qui vient juste d’être agréée et qui démarrera ses activités début juin. », a confié l’ancien de NSIA Assurances Togo.

« Nous apprêtons des dossiers pour rouvrir le chantier en 2020 avec les demandes d’agrément dans 3 nouveaux pays de la CIMA », a-t-il indiqué, sans donner de détails.

Mais, dans sa feuille de route,  on sait que l’entreprise qui a vu le jour dans les années 2000, n’écarte pas l’option de racheter des entités existantes, ou d’en avaler. « Nous ne manquerons pas de saisir dès que nous en aurions l’occasion, des opportunités de rachat de structures déjà existantes, ou d’éventuels rapprochements avec d’autres cabinets, avec le maintien de notre identité « La Protectrice Assurances » à laquelle nous tenons», a certifié l’actuel président de la Fédération Togolaise des Assureurs Conseil (FETAC).

La Protectrice Assurances revendique le titre de premier courtier en assurances d’origine africaine du continent.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.