UEMOA

Le Togo va se doter d’une politique de réinstallation des populations affectées par les exploitations minières

Le Togo va se doter d’une politique de réinstallation des populations affectées par les exploitations minières

(Niamey et les 2 jours) - Jeudi, à Adedikope (22 km de Lomé), a débuté un atelier de deux jours, à l’initiative du ministère des Mines et de l’Energie, qui vise à valider le Cadre de la Politique de Réinstallation de populations (CPRP) du secteur minier au Togo.

La rencontre, inscrite dans le cadre du Projet de Développement et de Gouvernance Minière (PDGM) et appuyée par la Banque mondiale, réunit les acteurs du secteur minier, les organisations de la société civile, des sociétés minières actives dans le pays, des unions des travailleurs des mines, ainsi que des chefs de cantons et villages concernés par les activités extractives au Togo.

hommes

Selon Balakindi Abalo, expert environnemental, ce document, une fois adopté, permettra notamment de répondre à des questions comme : Quand et comment élaborer un plan de réinstallation dans le cadre d’un projet d’exploitation minière? Comment construire un tel plan? Comment accompagner les populations à reloger? Ou encore, quelles populations sont éligibles à des indemnisations?

Le nouveau texte, qui devrait à terme définir les activités dans ce sous-secteur, vient notamment renforcer l’arsenal réglementaire de l'Etat, en matière minière; pour des activités extractives mieux encadrées, moins invasives, et aussi plus respectueuses des intérêts des populations locales.

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.