UEMOA

Fermeture des frontières nigérianes : Roch Marc Kaboré à la tête d'une commission de la CEDEAO pour étudier la question

Fermeture des frontières nigérianes : Roch Marc Kaboré à la tête d'une commission de la CEDEAO pour étudier la question

(Niamey et les 2 jours) - La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) vient de mettre en place un comité pour se pencher sur la fermeture des frontières nigérianes avec le Bénin et le Niger. La décision a été prise le dimanche 9 février, lors d'une réunion extraordinaire des chefs de gouvernement de la CEDEAO en marge du 33e sommet de l'Union africaine (UA) en Ethiopie.

Le nouveau comité devrait être dirigé par le président burkinabé, Roch Marc Christian (photo), apprend-on. Il sera chargé d'étudier et d’établir un rapport complet sur la fermeture des frontières terrestres du Nigeria, notamment ses effets sur les pays membres de la CEDEAO.

En pleine accélération des mesures d’intégration sur le continent, le Nigeria avait annoncé en août 2019, la fermeture de ses frontières avec le Bénin, pour « lutter contre la contrebande » de riz et d’autres produits. Cette mesure avait entraîné des conséquentes économiques immédiates, affectant même d’autres pays de la région notamment le Togo. En novembre dernier, un comité tripartite Bénin-Niger-Nigeria a été créé afin de trouver des solutions pour la réouverture des frontières entre ces trois pays.

« Le président du Burkina Faso est chargé d'entreprendre une étude complète de la situation, de faire un rapport et ensuite de prendre les mesures nécessaires », a déclaré le ministre des Affaires étrangères du Nigeria, Geoffrey Onyeama, cité par Bloomberg. Notons qu’aucun détail n’a encore été donné quant à la date de présentation du rapport.

Moutiou Adjibi Nourou

Airtel App Niamey les 2 jours 800x200px

 

 


Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.