UEMOA

Le Bénin ambitionne de créer sa compagnie aérienne nationale (ministre des Transports)

Le Bénin ambitionne de créer sa compagnie aérienne nationale (ministre des Transports)

(Niamey et les 2 jours) - Le Bénin nourrit le projet de création de sa compagnie aérienne nationale. C’est qu’a révélé Hervé Hêhomey (photo), le ministre des Infrastructures et des Transports, le 7 décembre 2019.

« Doter l'aviation civile béninoise d'une compagnie internationale est le principal gage pour connecter davantage le Bénin au reste du monde », a-t-il déclaré, en marge de la célébration du 75e anniversaire de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI).

Pour se faire, le gouvernement béninois veut s’appuyer sur la mise à niveau en cours de ses infrastructures aéroportuaires. C’est le cas notamment de la modernisation de l'aéroport international Cardinal Bernadin Gantin de Cadjèhoun, à Cotonou, la construction du nouvel aéroport de Glo-Djigbé, le projet de rénovation et d'opérationnalisation effective de  l’aéroport international de Tourou, à Parakou, ainsi que la poursuite de la mise en conformité du système de l'aviation civile béninoise avec les standards internationaux.

Les autorités béninoises comptent, par ailleurs, sur la nouvelle politique en matière de visa pour bien positionner cette future compagnie. Depuis 2018, le Bénin a, en effet, supprimé les droits de visa des ressortissants africains pour les séjours de moins de 90 jours.

Si le projet venait à se concrétiser, la compagnie nationale béninoise ferait son entrée dans un ciel ouest-africain surchargé où l’on retrouve pratiquement une compagnie aérienne nationale dans tous les pays de la région.

Pour l’instant, le pays compte une compagnie domestique « Air Taxi Bénin » qui propose des vols vers l’aéroport de Tourou à Parakou (sous dérogation spéciale), ainsi que des vols à la demande. Elle exploite un PA-34 Seneca de 5 places et un Cessna C208 de 12 places.

Romuald Ngueyap

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.