UEMOA

La Côte d’Ivoire s’équipe d’un manuel de gestion des flux migratoires en vue de renforcer la sécurité à ses différents postes frontaliers

La Côte d’Ivoire s’équipe d’un manuel de gestion des flux migratoires en vue de renforcer la sécurité à ses différents postes frontaliers

(Niamey et les 2 jours) - La Côte d’Ivoire a, par le biais de l’Organisation internationale pour les migrants (OIM), pu s’équiper d’un manuel de gestion des flux migratoires en vue de renforcer la sécurité aux frontières du pays.

Ce document financé par le Japon et l’OIM vient faciliter la sécurité aux frontières de la Côte d’Ivoire, et permettre aux forces de l’ordre d’assurer une veille efficace à leurs différents postes frontaliers. Aussi, il va favoriser la réduction de la migration irrégulière et le trafic illicite de migrants ainsi que le renforcement de la protection des droits des migrants.

Selon le ministre ivoirien de l’Intérieur et de la Sécurité, Sidiki Diakité (photo), ce manuel qu’il qualifie de « dynamique » aura un impact particulièrement positif sur la gestion des flux migratoires aux frontières de la Côte d’Ivoire. Il explique également que cette initiative du gouvernement ivoirien va permettre à tous les acteurs de la gestion des flux migratoires d'avoir une ligne de conduite conforme aux législations nationale et internationale.

Sidiki Diakité a notamment invité la population ivoirienne, les autorités administratives et les forces de défense exerçant aux frontières ivoiriennes à « considérer ce guide désormais comme leur bréviaire ».

Notons que, jusqu’à ce jour, « 4822 migrants ivoiriens ont pu regagner la Côte d'Ivoire dans 15 vols charters et 14 vols commerciaux », a indiqué le responsable.

Flore Kacou

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.