UEMOA

Après s’être retirée en 2013, la Gambie revient dans le giron du Commonwealth

Après s’être retirée en 2013, la Gambie revient dans le giron du Commonwealth

(Niamey et les 2 jours) - Retirée du Commonwealth en 2013 par l’ancien Président Yahya Jammeh, au motif, entre autres, que cette organisation serait une « extension du colonialisme », la Gambie vient à présent d’y être réintégrée.

En effet, les Etats membres du Commonwealth ont, à l’unanimité, donné un avis favorable à la demande de réadmission de la Gambie, introduite par le nouveau président du pays Adama Barrow (photo). Ce qui porte désormais à 53 le nombre d'États membres.

Pour marquer l’évènement, une cérémonie de levée de drapeaux devait avoir lieu, ce jeudi, dans les jardins de Marlborough House, siège du Secrétariat du Commonwealth, au centre de Londres en Angleterre.

Dans un communiqué, la Secrétaire générale de l’organisation, Patricia Scotland, a déclaré que « le gouvernement et le peuple de Gambie tireront également parti de tout ce que le Commonwealth a à offrir collectivement, aidant de manière concrète à résoudre un large éventail de problèmes urgents, dont la protection de l'environnement et la lutte contre le changement climatique, et la valorisation des jeunes et des femmes ».

A noter que la Gambie avait rejoint le Commonwealth pour la première fois lors de son indépendance en 1965.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.