UEMOA

Côte d’Ivoire : décès du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, candidat déclaré à la présidentielle, suite à un malaise

Côte d’Ivoire : décès du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, candidat déclaré à la présidentielle, suite à un malaise

(Niamey et les 2 jours) - Pris d’un malaise ce mercredi 8 juillet, en plein Conseil des ministres, le Premier ministre ivoirien, candidat déclaré à la prochaine élection présidentielle, est décédé.

Le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly (photo), est décédé ce mercredi 8 juillet, a annoncé un communiqué du président Alassane Ouattara. Pris d’un malaise en plein Conseil des ministres, il avait été hospitalisé dans une clinique à Abidjan.

 tweet

« Je rends hommage à mon jeune frère, mon fils, Amadou Gon Coulibaly, qui a été pendant 30 ans mon plus proche collaborateur. Je salue la mémoire d’un homme d’Etat de grande loyauté, de dévouement et d’amour pour la patrie », a déclaré Alassane Ouattara dans un communiqué lu à la Télévision nationale.

Candidat déclaré du camp présidentiel (le RHDP) à l’élection présidentielle prévue en octobre prochain, Amadou Gon Coulibaly était rentré en Côte d’Ivoire le jeudi 2 juillet après un long séjour médical en France où il avait subi une intervention chirurgicale suite à un malaise cardiaque au début du mois de mai.

Son état de santé avait d’ailleurs suscité une véritable polémique pendant sa longue convalescence à Paris.

Please publish modules in offcanvas position.