UEMOA

Côte d’Ivoire : le gouvernement dégage 2 milliards FCFA pour les populations touchées par les travaux de la centrale thermique d’Azito

Côte d’Ivoire : le gouvernement dégage 2 milliards FCFA pour les populations touchées par les travaux de la centrale thermique d’Azito

(Niamey et les 2 jours) - L’Etat de Côte d’ivoire et la communauté villageoise d’Azito ont procédé le mercredi 06 octobre 2019 à Abidjan, à la signature d’un accord de 2 milliards FCFA (3,3 millions $), pour indemniser les populations touchées par les travaux d’extension de la centrale thermique.

Selon le ministre ivoirien en charge de l’énergie, il était impérieux de solder le différend de la purge des droits coutumiers avec les populations qui ont cédé leurs terres à l’Etat, afin de permettre la poursuite normale des travaux.

Pour un coût total de 175 milliards FCFA (environ 294,7 million $), les travaux de la phase 4 de la centrale thermique consisteront à porter à 700 MW, la capacité actuelle de l’usine qui est de 253 MW, en visant l’augmentation de la production pour approvisionner le réseau national électrique.

La centrale d’Azito produit environ 30 % de l’électricité de la Côte d’Ivoire, alors que les barrages hydroélectriques fournissent la majorité de la production nationale. Une tendance que veut inverser le gouvernement ivoirien d’ici quinze ans, afin de parvenir à un mix énergétique plus équilibré avec 42 % d’énergies renouvelables dont 26 % d’hydroélectricité.

D’après les données du ministère ivoirien de l’énergie et des énergies renouvelables, la capacité de production de la Côte d’Ivoire en matière d’énergie est aujourd’hui d’environ 2200 MW. Cette capacité a été augmentée de 60% entre 2011 et 2018.

André Chadrak

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.